09/09/2008

Hans Stöckli, cible molle, Céline Dion

Ville de l’avenir

Hans Stöckli, le maire de Bienne est un homme heureux : Les groupes horlogers les plus prestigieux de Suisses, Rolex et Swatch, vont construire des nouvelles usines et créer des centaines de places de travail dans sa ville. Les projets sont grands et prestigieux: Pour Rolex, on parle d’un budget de construction d’un demi milliard de francs suisses! Le Swatch group agrandira son actuelle usine Omega, le budget serait devisé à 100 millions. Bienne devient ainsi ce qu’elle aurait toujours voulu être, malgré des crises et récessions successives : La «Ville de l’avenir». Et la ville se presse de construire des centaines d’appartements nouveaux.

Le succès mondial de l’horlogerie de luxe suisse se fait aussi remarquer à la Vallée de Joux et ailleurs: Audemars Piguet construit une nouvelle usine géante au Brassus et Jaeger Lecoultre agrandit la sienne au Sentier. On ne compte plus les chantiers horlogers au Locle, La Chaux-de-Fonds, Grenchen, Genève ou ailleurs. Tout le monde parle de crise, de programmes d’économie. Mais la montre suisse, elle, est en pleine expansion, l’horlogerie investit, agrandit et profite d’un marché toujours plus gourmand. C’est une bonne nouvelle, pour nous tous.

Cible molle

Excellente, cette initiative pour l’interdiction de construire des minarets en Suisse. Excellente pour les musulmans ! Parce que l’initiative canalise tous les ressentiments anti-musulmans contre une cible molle. minaret.pngDe tous les phénomènes qui irritent (éventuellement) certains Suisses, comme le port du voile, les discours agressifs de certains religieux, les mariages forcés et le traitement inégal des filles, la construction de minarets et ce qui provoque le moins d’émotions. On en a tellement dans notre pays, des églises de toutes sortes, et des moches en plus, toutes ces églises en béton, construites dans les années soixante et septante dans certains villages valaisans, par exemple, c’est l’horreur!  Je dirais que deux ou trois nouvelles mosquées auront le mérite d’apporter une note décorative dans d’affreux quartiers. Faudrait juste que les musulmans fassent preuve d’un meilleur goût pour l’architecture moderne que les églises catholiques – ou protestantes.

Céline Dion

Heureusement, il y a le souvenir. Elle était touchante, elle parlait avec le public, elle avait une voix merveilleuse, pleine, et ce petit sourire du coin de la bouche qui nous faisait fondre, même à cent mètres de distance. Et la voilà transformée. celine_dion.jpgLa vie, la vraie, a disparu. On dirait une sosie, un peu trop maigre, un peu trop fade, qui imite super bien Céline Dion. Et pourtant tout le spectacle est parfait, bien rodé, trop bien rodé. Est-ce Las Vegas qui l’a tueé ?  « Bonjour Genève » nous dit-elle. Bonjour Genève, Bonjour Bogota, Bonjour New York, Bonjour Milan. On a compris. Tu fais ton job. Tu engranges. Aujourd’hui ici, demain là.  T’as perdu le contact. La fameuse étincelle n’était pas au rendez-vous, ce moment magique qui fait la différence entre une grande star et une simple marionette du show bizz. Adieu Céline.  

 

L’accident de la Jungfrau

Juste une question, une ! Pourquoi les conclusions de l’enquête sur l’accident de la Kander a-t-elles pu être présentées quelques jours après l’évènement. Et pourquoi l’enquête sur l’accident de la Jungfrau n’a toujours pas abouti, un an après l’évènement?

Romandie boudée par les touristes?

Chaque fois que des Zurichois s’égarent dans nos région, ils sont émerveilles. Comme s’ils n’avaient pas su qu’autour du lac Léman, on trouve tout ce que peut offrir l’Engadine ou le Tessin, leurs lieux de week-end favoris. Lacs, montagnes, gastronomie, culture et les plus beaux hôtels du pays. Quand les Romands se rendent à Berne ou Zurich en été, ils sont étonnés du nombre de touristes étrangers rencontrés dans les rues de ces villes. Et ils des demandent pourquoi ces touristes ne viennent-ils pas à Lausanne, la plus belle et agréable ville de la planète? La réponse est difficile à trouver. Mais si les Japonais et les Chinois savaient que les escaliers du marché de Lausanne sont aussi atractives que le fameux pont de Lucerne, ils débarqueraient peut-être en masse. Enfin, je ne me plains pas, tant qu’on a nos villes pour nous, on peut être heureux