02/03/2009 11:22 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (0)

A propos de tout

 

Lundi

C’est quoi, ce cœur ?

J’aime conduire et je n’en fais aucun complexe. Mais, j’aimerais que les responsables du Salon de l’Auto fassent de même. Quand j’ai vu leur affiche pour le Salon à venir, je me suis gratté la tête : De quoi ont-ils honte ? Où est l’auto ? Et cette femme (sans tête !) qui forme un cœur de ses mains ? C’est quoi ? Du langage de sourds ? En regardant de près, on découvre quand même une petite auto suspendu au collier de la dame. Elle est si petite et si moche cette auto. Pourquoi ? Mon interprétation de ce ratage? Le cœur, c’est toujours la première idée des graphistes médiocres quand on leur demande de faire une affiche sympa pour une quelconque manifestation : l’orchestre qui a du cœur, la boutique qui a du cœur, la banque qui a du cœur, le chœur d’hommes qui a du cœur. Sur l’affiche du Salon, il faut une bagnole, belle, élégante, racée, bien dessinée ! 

 

 

Mardi

Rodin érotique

Le Valais a évolué, le Valais, ce n’est pas Ecône. C’est aussi un lieu d’ouverture, d’expression libre. La preuve : la semaine prochaine, la Fondation Pierre Gianadda de Martigny accueillera la plus fabuleuse collection de dessins érotiques du monde. Leurs sujet principal est le sexe de la femme, des scènes de masturbation, d’amour saphique, des femmes exposant leurs organes génitaux au premier plan dans toutes les positions possibles. Ces dessins d’Auguste Rodin, longtemps considérés comme de la pornographie pure, dépassent en originalité tout ce que Pablo Picasso a pu faire dans le genre. Rodin était convaincu que dessiner le sexe de la femme c’était dessiner la vérité. Je salue le courage des Valaisans de présenter cet œuvre majeur de l’art érotique à un grand public, sans restrictions d’âge.    

 

 

Mercredi

Secret bancaire

Ramenons le débat aux questions fondamentales. Le secret bancaire a été inventé pour protéger les avoirs de citoyens juifs fuyant  le régime nazi. Conservons ce secret (stricte et sans concessions) pour toutes les personnes en conflit avec des régimes de non-droit, en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud. En revanche, dans nos rapports avec les Etats de droit, démocratiques, négocions une solution qui les aide à persécuter la soustraction fiscale. Entre nous : les socialistes qui aimeraient faire voter l’abolition du secret bancaire pourraient vivre une grosse surprise : nombreux sont les Suisses à revenu modeste qui profitent du secret bancaire pour frauder un peu…Ils diront non.   

 

Jeudi

Prescription

Quel gâchis ! Le 30 novembre dernier le peuple a adopté une initiative pour rien ! Elle demandait l’imprescriptibilité des actes pédophiles (le délai de prescription étant fixé actuellement à 15 ans) et les initiateurs espéraient qu’elle permettrait aux victimes qui ont aujourd’hui entre cinquante et septante ans, de poursuivre leurs bourreaux. Or, Mme Widmer-Schlumpf vient de trancher : il n’y aura pas de rétroactivité.  Les crimes contre l’intégrité des enfants commis à une époque où les enfants n’avaient pas droit à la parole, ou les abuseurs étaient protégés par le silence des églises, des autorités, des autres adultes, ne seront jamais punis. La nouvelle norme n’a aucun sens dans le futur, dans un monde qui a changé son rapport avec les enfants, la pédophilie, la communication. On a voté pour rien.

 

 

Vendredi

Cher fauteuil

La vente de la collection d’art de Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent a choqué le public: 22 millions pour un simple fauteuil! C’est indécent, disent les gens. Oui. Mais probablement c’est un bon investissement. On appelle ce genre d’objets d’arts prestigieux des « valeurs refuges ». Joli expression. Je possède aussi une valeur refuge, un joli canapé IKEA. Quand j’en ai assez du travail (et du reste) je me réfugie dans mon canapé IKEA, me couvre bien et fais un petit roupillon. En général, je me fais réveiller par les odeurs de la cuisine. Et la vie est belle. Avis aux riches spéculateurs : ce canapé n’est pas à vendre.

 

 

 

   

Les commentaires sont fermés.