02/03/2009 12:00 | Lien permanent | Commentaires (3)

gros débarras

Vallée 651.jpg2 MARS 2009

Gros débarras

Je suis chaque fois fasciné, étonné, surpris de cet étalage de vieilleries et saletés sur les trottoirs de ma ville.... 

Commentaires

Il y a de quoi être supris et choqué en effet... choqué du manque de respect, d'abord: les grands débarras certes, mais on peut faire plus propre que jeter tous sur la voie publique.

Dommage que toutes les villes ne puissent pas comme Zürich déplacer un tram de quartier en quartier dans lequel on peut, à dates fixes, se débarasser de ses déchets encombrants. Mais on pourrait imaginer un système de benne! A Neuchâtel, il n'y aura bientôt plus de ramassage des déchets au bords de la route, chacun devra les amener à un point de collecter de quartier.

Choqué aussi lors des grands débarras de voir la quantité d'objets encore utilisables qui sont jetés et parfois volontairement abimés pour êtzre sûr que personne ne puisse s'en servir. Un peu de solidarité, ça serait bien, non?

Écrit par : christophe | 02/03/2009

Moi aussi,je suis choquée, quand je vais a Lausanne.De voir tout sa dans la rue.Que se passe t-il?j habite une Ville du Canton de FribourgET c est mieux organisé!on va a la déchéterie, et celui qui ne peut pas tel au service voirie.

Écrit par : agathe | 02/03/2009

Monsieur,
Ce ne sont pas quelques détrituts sur des trottoirs qui me choquent dans l'actualité mais surtout les journalistes qui traitent des sujets guère intéressants pour divertir le bon peuple mais qui mentent au public lorsqu'il s'agit de problèmes importants.
Je captais par hasard ce matin 6 mars quelques propos de votre part lors d'une émission traitant d'un informateur du Matin tancé par Nicolas Sarkozy. Une minute à peine après avoir commencé de parler vous aviez réussi à placer l'expression "adepte du complot". A croire qu'avec certains de vos amis pro-amércains vous avez ouvert un concours de celui qui placera cette expression pour le moins surprenante le plus de fois dans vos propos d'adeptes de la pensée unique.
Je crois que des complots des USA on peut aisément et sans mentir en écrire un bon livre et vous ne pouvez pas être taxé d'idiot au point d'en ignorer quelques uns. J'ai vu encore la semaine dernière à la TV romande une émission exhaustive sur le Laos. Je ne citerai ici que l'assassinat d'un président élu, trop démocratiquement sans doute, au Chili et tué dans son propre palais alors que l'organisateur de ce complot recevait lui, en sus, le prix Nobel de la paix.
Et sur la foulées de la pensée unique et formatée made in USA, ne me faites pas le coup de l'antisémitisme, je suis allé me recueillir à Auschwitz (avec une pensée pour Klaus Barbie qui a travaillé pour les USA (lire Ladislas de Hoyos ou écouter émission sur CD de RTL, merci) et une autre pour Licio Gelli, ancien SS récupéré en Italie et évadé de Champ d'Ollon pour qu'il puisse, muet sur les complots, mourir dans son lit.
Dans un passé récent, on a essayé de faire prendre les vessies pour des lanternes lors de l'offensive géorgienne et de la riposte russe. Aujourd'hui, on sait qui mentait mais il a fallu des gens séreux et sans doute courageux pour contrecarrer l'information mensongère bien propagée un peu partout dans un premier temps. Je n'ai aucune empathie pour la politique russe d'hier ou d'aujourd'hui mais j'ai juste remarqué qu'un résistant afghan peut devenir un rebelle afghan suivant le type d'envahisseur qui occupe son pays.
On pourrait poursuivre en parlant de l'actualité, des emprunts aux Grecs mis en place par les banques américaines, une belle façon de mettre l'euro à mal et consécutivement, un peu l'Europe aussi, tout en essayant de faire croire au dollar.
Vous avez vous-même participé à un beau complot. Vous vous en êtes excusé un jour en prétextant ne pas être au courant, comme tout le monde disiez vous. Facile et pas très sympa pour ceux qui ne préchaient pas pour votre paroisse. Il y avait pourtant de quoi être informé, d'autres que vous y contribuaient dès le début des opérations. On les en remercie.
Dommage que les propos du trop populiste (on dénigre) Michael Moore, qui avait pourtant lui tout juste, ne vous aient pas davantage éclairé car vous avez manipulé l'opinion public en invoquant les armes de destruction massive. Vous avez servi l'invasion US de l'Irak (Saddam Hussein servait qui ?) et de l'Afghanistan et, aujourd'hui, vous nous faîtes la leçon, une fois encore. Lisez Chomsky, Emmanule Todd, Suzan George car soit vous êtes bête, soit vous êtes un manipulateur d'opinion. J'aimerais moi que des journalistes comme vous où encore ceux du Monde qui nous ont intoxiqué à l'anthrax (j'ai conservé les numéros édifiants à ce sujet) et qui ont pollué l'opinion publique d'une manière qui ne peut être gratuite n'oublient pas que l'homme de la rue peut avoir un peu de mémoire et qu'évoquer la théorie du complot est une belle façon de formater la pensée unique et de mettre sous l'éteignoir tous ceux qui ne pensent pas comme il le faudrait ou comme les USA (mon arrière-grand-père y vivait, mon grand-père y est né) le voudraient.

Vous dire ce que je pensais de vos éditoriaux m'a fait du bien. Je pense que pour faire une carrière comme la vôtre, il ne faut pas trop de morale
mais je garde la fois en des journalistes qui investiguent encore et à qui on donne les moyens de le faire en agissant autrement qu'en donnant au public des journaux gratuits ou des nouvelles à l'image des spots d'information des TV américaines qui à votre manière bêtifient ou formatent l'opinion publique à la pensée unique.
En vous remerciant de m'avoir entendu, je vous adresse, Monsieur, mes meilleures salutations

Jean-Pierre Meylan
3 chemin de Plein-Champs
1241 Puplinge

Écrit par : Meylan Jean-Pierre | 06/03/2010

Les commentaires sont fermés.