13/05/2009 17:38 Publié dans Le Journal (notes quotidiennes) | Lien permanent | Commentaires (1)

Les riches, des imbéciles?

 

Les riches, des imbéciles?

Je me demande sérieusement si le canton d'Obwalden prend les riches pour des imbéciles.

En lancant son projet de "zones à bâtir cantonales de haute qualité", en décidant de créer des ghettos de riches, en réservant des terrains à bâtir à une élite de très bons contribuables, le canton d'Obwalden a atteint dans un premier temps deux buts:

-il a réusssi une fois de plus à projeter une image détestable de ce petit canton.

-il chauffe à blanc tous les citoyens qui en veulent déjà aux riches à cause de la crise financière. 

Les experts politiques, fiscalistes et autres s'énervent, mais personne ne s'est encore posé la question si les riches, les vrais, ont envie d'aller s'installer au bord du lac de Lungern, à Sarnen, par exemple.

Les gens qui ont les moyens, iront s'installer près de Zurich ou aux abords du Léman.

Imaginez le banquier ou le trader russe dire à sa babouchka, chérie, on va s'installer dans une vallée reculée sans boutiques, sans night life, sans partys, sans opéra, sans Sprüngli, tu auras une superbe vue sur l'un des lacs les moins connus de Suisse et on se couchera tôt, au son des cloches de vaches, ça permettra à papa de faire des économies sur les impôts.

C'est la crise d'hystérie pendant trois jours.  

Non, laissez faire les Obwaldiens. Leur "ghetto pour riche" n'attirera que quelques desperados qui se prennent pour des riches. Ou des "stars" vieillissantes qui laisseront leurs baraques vides toute l'année. Et ne consommeront rien. Comme Johnny à Gstaad.

Les vrais riches ne sont pas cons, ils ont du goût, et ils aiment vivre dans les "places to be", à St. Moritz, à Gland, à Küsnacht, Zollikon, etc, etc.

Mais pas à Sarnen...

 

 

 

 

 

 

 

  

Commentaires

monsieur rothenbühler, personne n'en veut aux riches, c'est juste l'indécence des paradis fiscaux qui pose problème.
Et plus personne parmi nos élus ne s'en offusque exception faite de monsieur zyziadis qui ne représente plus rien poliquement, il n'y a plus de personnalités socialistes dignes de ce nom.
Pour beaucoup , le fait que le patron d'ikea soit milliardaire ne pose aucun problème , mais alors qu'il paye 8 francs d'impôt par tranche de 100 000 francs et que monsieur favre entre autres nous dise que si on lui demande plus , il ira ailleurs , alors là c'est époustouflant...et que là dessus aucun journaliste , aucun politique ne dise rien ...là vous compter les jours qui vous restent à vivre...
monsieur rothenbühler , vous êtes sans doute un bon journaliste , mais pas pour la bonne cause ... les drames et les iniquités passent largement au dessus de votre tête et celles de vos amis politiques de droite ou de gauche, mais au fait la gauche ça existe encore ??? à part monsieur zyziadis et ses amis qui n'ont pas compris que pour être crédibles il fallait oublier leur dogme , tous dogmes alimentant souffrance et misère.
Ferré, le seul qui mérite une majuscule dans ce texte, disait *la musique dans la rue *et moi je dis que si les politiques et les journalistes suivaient cet exemple , ils pourraient peut-être se rendre compte du résultat de leurs décisions et que si les médias faisaient correctement leur travail , les politiques seraient peut-être enclins à commencer à faire le leur.

Écrit par : jcg | 07/06/2009

Les commentaires sont fermés.