28/05/2009 13:40 Publié dans Le Journal (notes quotidiennes) | Lien permanent | Commentaires (1)

Les deux tulipes

 

Le concept tulipe

Devant la ferme, on a fait faire un gazon par le jardinier, quelques 15 mètres sur 10. Sur un terrain qui autrefois était un jardin de fleurs.Or, ce printemps, belle surprise, le gazon a bien survécu à l'hiver, et quatre jonquilles ont poussé au milieu, juste après Pâques. Et un peu plus tard deux tulipes rouges. Les jonquilles étaient groupées dans un coin du gazon, assez naturellement. Les tulipes, elles, ont poussé exactement au milieu du gazon, à soixante centimètre de distance l'une de l'autre. Elles forment ainsi une ligne droite virtuelle, parallèle aux bords du gazon. Je ne l'ai pas remarqué tout de suite, mais je me suis aperçu avec le temps que les promeneurs qui s'arrêtaient devant notre jardin pour l'admirer discutaient toujours de ces deux tulipes isolées au milieu du gazon. Et quand j'ai reçu, récemment, des voisins, ils m'ont posé la question que tous les promeneurs devaient se poser aussi: Est-ce un concept? Est-ce tendance? Enfin, avez-vous fait exprès, et si oui, pourquoi? On lit tellement de choses dans les magazines, sur les jardins, zen ou de couvent, peut-être bien que les Rothenbühler avaient une idée derrière la tête en ne plantant que deux tulipes, et encore à cet endroit précis...se sont-ils dit. 

Eh bien, non, on a simplement laissé vivre deux tulipes isolées qui étaient là par hasard. Mais à partir de l'année prochaine, ce sera un concept, je le garantis! Parce que je n'ai pas l'intention de déterrer les deux oignons. Les deux tulipes seront notre "marque".

L'épisode montre à quel point votre jardin parle aux autres et à quel point les gens lisent votre jardin, découvrent des intentions, votre sens de l'esthétique, vos folies, votre caractère, une intention artistique à travers la disposition de quelques fleurs....

 

 

 

 

Commentaires

Non, en fait, ces deux tulipes étaient des résistantes militantes pour la diversité biologique dans nos jardins...!

Écrit par : chris | 03/06/2009

Les commentaires sont fermés.