08/06/2009 15:29 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (1)

A propos de tout

Les papables romands 

Lundi

Pelli

Remue-ménage dans les gazettes autour de la démission attendue(dans un mois, une année ?) de Pascal Couchepin. Ca intéresse les journalistes. Donc pas forcément les lecteurs. Pardon, chers lecteurs, je vais quand même en parler: une chose est sûre, si C. se retire seul (sans Merz ou Leuenberger), c’est un latin qui le remplacera. Ce qui diminue les chances de la plus intéressante des candidates, Karin Keller-Suter de St-Gall.  Si c’est un Latin, c’est Fulvio Pelli qui risque de l’emporter (raison pour laquelle il se fait descendre par les médias romands, bonjour la solidarité entre latins). Pelli a des avantages, le soutien des Alémaniques et de l’UDC et il est bon stratège : il affirme ne pas vouloir se présenter. Tu parles… Les radicaux Vaudois se disputent (tant mieux pour Maillard au prochain tour), les Genevois sont bloqués (Calmy-Rey reste) et le Neuchâtelois Didier Burkhalter, seul papable romand considéré dans toute la Suisse, a un léger handicap : c’est le favori de Couchepin. Le PDC aimerait piquer le deuxième siège aux radicaux : il a des candidats valables, Christophe Darbellay et Isabelle Chassot, mais aucune chance.

 

Mardi

Lost

Un avion d’Air France disparait et ne laisse aucune trace. On croyait les Airbus invulnérables, on croyait disposer de tous les moyens techniques pour trouver une épingle au fond des mers. Eh bien, non.  De plus en plus de gens, surtout ceux qui ont regardé la série Lost, pensent que cet avion a été intercepté par une force aussi inconnue que mystérieuse.

 

Mercredi

Musée

La ville de Lausanne fait trois propositions pour l’installation du futur Musée des beaux-arts, la halle aux locomotives des CFF, le site de la promenade de la solitude et le bâtiment BCV de la place Chauderon.  Des trois options, la halle aux locomotives est la plus intéressante parce que la plus spectaculaire :  grand, central et d’un sacré caractère. Si on me permet de rêver un peu - tout en restant réaliste -  je vois un musée en forme d’un immense pont (un peu comme  Bercy, le ministère des finances à Paris) traversant en long ou en large cette horrible place de la Riponne : on résoudrait ainsi d’un seul coup deux problèmes. Lausanne aurait un musée flambant neuf au milieu du quartier des musées, et cette verrue urbanistique de la Riponne se transformerait en bijou.

 

Jeudi

Mister suisse

On apprend que le charpentier glaronais André Reithebuch, élu Mister Suisse grâce à une énorme campagne de pub financée par son papa, est illettré. Et fier de l’être. Sa maman rédige ses lettres. Les bouquins ? « Il y a des choses plus intéressantes à faire, » dit-il. Le seul livre qu’il a lu (il n’est pas analphabète, nuance ! juste incapable d’écrire) est l’histoire d’un charpentier parti construire des maisons au Canada. Aujourd’hui Il passe pour un héros, parce qu’ «il a brisé un tabou» et qu’il est devenu «un  symbole de la jeune génération ».  Imaginez une seconde qu’il s’agirait de Miss Suisse. Et qu’elle serait blonde en plus….Ce serait le lynchage médiatique assuré. Depuis vingt ans, toutes les Miss Suisse étaient soit des gymnasiennes ou des universitaires. Il faudra vite apprendre à décliner belle et idiote au masculin pour se retrouver dans le monde actuel. 

 

Vendredi

Menteurs

Dans une interview, Matthias Hartmann, directeur du Schauspielhaus de Zurich et futur directeur du prestigieux théâtre « Burg » de Vienne, traite les Zurichois de « menteurs », d’ »hypocrites » et d’ »intrigants », l’ingrat. Si on pense à ce que des grands écrivains autrichiens comme Thomas Bernhard ou Elfriede Jelineck ont dit et écrit des Viennois (« menteurs », « hypocrites », « intrigants », etc), on doit penser que Hartmann qui adore Vienne, voulait en fait faire un grand compliment aux Zurichois.   

Commentaires

3h du matin. Oui, Le Matin porte bien son nom, il est déjà dans une caissette.
Par contre, sur le Web, la rubrique n'est pas à jour.
Tant pis!
BLOCHER PROFESSEUR: j'ai dû relire 2 x l'article.
Il est sérieux P. Rothenbühler ou il se moque?
Hé bien, il se moque!
Non, pas de Blocher, qui voulait devenir Professeur d'éthique, mais de nous lecteurs, car P. Rothenbühler est sérieux: il aurait vraiment bien aimé que M.C.B. le devienne, Professeur d'éthique! (Ou alors je suis trop fatigué et je n'ai pas compris l'humour au Xème degré!).
Cher Monsieur Rothenbühler, moi aussi je suis un "Toto", moi aussi j'aime l'ordre et la propreté, moi aussi j'aime mon Pays, mais là, j'ai quand même pris la peine de relire le dictionnaire pour être bien certain que ça veut dire "Principes de la morale"!
Je tombe.
M.C.Blocher, professeur enseignant les principes de la morale?
Et de surcroît parce que ce Monsieur aurait été "un type qui a tout réussi comme entrepreneur et qui est prêt à parler...d'éthique en économie" (sic)?
Cher Monsieur Rothenbühler, si vous avez vraiment été un jour un vrai journaliste, il va falloir maintenant le démontrer.
Et si vous voulez le démontrer, il va vous falloir vous mettre à travailler vraiment en journaliste, à commencer par vérifier vos infos avant de les balancer comme un grand.
C'est trop facile d'affirmer, de répéter ce que la pensée unique d'un groupe serine à années faites et que tout le monde reprend en chœur.
Retroussez donc vos manches et allez faire votre boulot d'investigation: allez vraiment creuser comme ceux du Watergate et sortez nous des FAITS et pas de la propagande.
Et si vraiment vous voulez nous convaincre, venez avec autre chose que du bla-bla de perroquet répétant du non-vérifié à la source.
Et si vraiment ce sont mes sources qui sont mauvaises, je n'en serai que plus content rétroactivement de ne pas avoir eu pour Conseiller fédéral un félon de la collégialité.
Pour votre gouverne, à part voter et élire, je ne fait pas de politique.
...Et si vraiment vous avez voulu faire de l'humour avec M. Blocher comme "éthicien", alors pardonnez mon ton outré et continuez dans cette voie avec par exemple Mme Thatcher comme enseignante de la paix pour avoir envoyé des jeunes à la mort (et pour tuer d'autres pauvres militaires qui n'en pouvaient rien eux non plus) en déclarant la guerre à l'Argentine.
M.Reagan comme instit chez Médecins sans Frontières pour son démantèlement systématique du peu de sécurité sociale dans son pauvre pays (Ah non, il est mort. C'est pas grave, M.Blocher aussi, il est "mort" -politiquement s'entend, bien sûr-).
Tiens, il pourrait aussi y avoir notre bon voisin, M.N.S. qui pourrait enseigner... Stop, qui pourrait devenir Président-Directeur-Général à vie de l'Organisation Internationale du Travail ("Travailler moins et gagner plus..." ou l'inverse, je sais plus trop bien, il a tout dit et son contraire). Il pourrait même enseigner la liberté d'expression auprès de nos journalistes. Zut! C'est pas de chance, il le fait déjà dans son pays.

Donc voilà, quelques petites pistes, quelques petites idées...
Oh, mais on peut en trouver d'autres. Je sais pas...le Président de l'Iran pourrait venir chez nous de temps en temps prêcher... pardon enseigner l'œcuménisme par exemple.
Non, quel con! Il l'a déjà fait y a pas longtemps et ça a pas trop marché. Il me semble que presque tous les élèves se sont tirés avant la fin de la leçon. C'était pas à l'ONU ou un truc comme ça? Ouhais, je crois bien. Non, mais faut être sûr hein. Pasque si on dit n'importe quoi, on est mal barrés! Crédibilité de la Presse, éthique du journaliste et tout et tout. (Eh! J'ai pas fait exprès, mais c'est marrant, on parlait justement d'éthique pour M. Blocher, et maintenant c'est le même mot pour un journaliste. Ya de ces coïncidences, c'est vraiment marrant!)
Bon vous vérifierez donc pour ce Monsieur, qu'on soit bien sûrs.
Après, je sais pas, ya plein de monde. On pourrait trouver quelque chose pour Kim Jong-Il, Castro peut-être. Des gars biens quand même. Non mais.
Vous avez une toute petite idée des qualités d'entrepreneur, de meneur, de chef qu'il faut pour faire aboutir la production d'une bombe atomique?
C'est dément! Je pense même qu'il faut avoir encore plus d'éthique que M. Blocher pour y arriver.
Enfin, c'est mon avis.
Bon, je vais relire votre article encore une fois: je dois bien le trouver ce 2ème ou 3ème degré!
A bon entendeur!

Écrit par : Azook | 27/06/2009

Les commentaires sont fermés.