27/06/2009 12:38 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (1)

Federer kitsch

Lundi

Long terme

On dirait la star académie: il n’y a qu’une place à prendre au Conseil fédéral et on compte déjà une vingtaine de prétendants. Pour mieux comprendre, il faut distinguer entre ceux qui ont de réelles chances : ils se taisent, partent en vacances ou disent qu’ils n’ont pas envie (comme Fulvio Pelli). Et ceux n’ont aucune chance, mais se pavanent, se montrent et parlent comme s’ils étaient déjà sur la rampe de lancement. Eux, ils travaillent sur le long terme : Prenez Pierre Maudet, le jeune conseiller administratif genevois, il n’a aucune chance de passer cette fois, mais il profite de l’occasion pour montrer qu’il a des choses à dire. Et une ambition nationale à long terme.  Comme il est loin du but, il a aussi la liberté d’afficher des opinions claires et controversées sur l’Europe, l’armée et l’avenir de son parti. Espérons qu’il gardera son franc-parler jusqu’au moment ou il sera un vrai papable.

 

Mardi

Médiocre

Lausanne héberge l’une des écoles d’architecture les plus prestigieuses du pays (à L’EPFL), et pourtant tous les nouveaux projets présentés par la ville ou le canton sont d’un niveau architectural plutôt médiocre. Porquoi   Après la présentation du projet gagnant pour « Perregaux », la nouvelle salle du grand conseil vaudois, on a pu admirer dans  «24heures» les projets des autres participants (perdants) du concours d’architecture. Conclusion : le projet gagnant n’était pas la meilleure mais la moins mauvaise des solutions.  Si, en plus, on apprend, que le président du jury, le célèbre architecte Norman Foster, ne trouvait aucun des projets vraiment intéressant, on ne peut que soupirer. Architecture lausannoise, où est-tu ?   

 

Mercredi

Federer kitsch

Avez-vous vu les nouveaux habits de l’empereur Roger Federer ? Et alors ? Ca vous plait ? Naturellement. Il est tellement parfait, ce garçon, tellement poli, gentil, il joue si bien, il est si sympa avec tout le monde qu’on en oublie de le critiquer quand il est à côté de la plaque. Pardonnez-moi, mais ce costume blanc, cette veste « army look » aux milles poches et aux bordures dorées et surtout ce sac aux côtés tout en or. Je ne sais pas. Je trouve qu’il vire dans le kitsch, notre Roger.  

 

Jeudi

Blocher professeur

Certains disent qu’il devient gaga. Parce que Christophe Blocher a postulé pour une chaire de professeur d’éthique à l’université de St.Gall. Pourquoi ? Pensent-ils, ces critiques, qui trouvent gaga l'ancien conseiller fédéral, que les universités devraient fonctionner en matière d’éthique comme le Vatican. Là, ce sont des célibataires qui prêchent  aux autres comment se comporter en amour. Ici, vous avez un type qui a tout réussi comme entrepreneur et qui est prêt à parler – en connaissance de cause -  d’éthique en économie. Le loup dans la bergerie? Mais oui. Le vieux loup a des principes que j'aimerais bien connaître. Dans le domaine entreprise, économie, banque, ressources humaines, l’ancien conseiller fédéral jouit d’un maximum de crédibilité. Je l’engagerais tout de suite. Mais seulement comme professeur invité. A durée déterminée.

 

Vendredi

Bambi est  mort

Il y a quelques jours, j’ai lu un long article dans « The Times » de Londres sur la tournée de come-back de Michael Jackson qui devait commencer à Londres le 14 juillet. 800'000 billets vendus ! Un triomphe assuré. L’auteur de l’article n’avait qu’une question : Va-t-il survivre aux quatre premiers concerts ? Ou allons-nous une fois de plus au devant d’un fiasco : arrêt de la tournée, certificat médical, remboursement, procès, etc. Jackson allait mal depuis un certain temps. Finalement, en nous quittant quelques jours avant la fabuleuse tournée, il a réussi d’entrer en beauté dans la légende. Je me réjouis de voir bientôt le film que Hollywood ne manquera pas de produire sur sa vie. C’est l’histoire d’un petit garçon qui n’a jamais grandi, tout en étant devenu le plus grand. Une histoire extrêmement touchante.  Sur un très grand musicien. 

 

Commentaires

3h du matin. Oui, Le Matin porte bien son nom, il est déjà dans une caissette.
Par contre, sur le Web, la rubrique n'est pas à jour.
Si, maintenant c’est à jour (12h40).

BLOCHER PROFESSEUR: j'ai dû relire 2 x l'article.
Il est sérieux P. Rothenbühler ou il se moque?
Hé bien, il se moque!
Non, pas de Blocher, qui voulait devenir Professeur d'éthique, mais de nous lecteurs, car P. Rothenbühler est sérieux: il aurait vraiment bien aimé que M.C.B. le devienne, Professeur d'éthique! (Ou alors je suis trop fatigué et je n'ai pas compris l'humour au Xème degré!).
Cher Monsieur Rothenbühler, moi aussi je suis un "Toto", moi aussi j'aime l'ordre et la propreté, moi aussi j'aime mon Pays, mais là, j'ai quand même pris la peine de relire le dictionnaire pour être bien certain que ça veut dire "Principes de la morale"!

Je tombe.
M.C.Blocher, professeur enseignant les principes de la morale?
Et de surcroît parce que ce Monsieur aurait été "un type qui a tout réussi comme entrepreneur et qui est prêt à parler...d'éthique en économie" (sic)?
Cher Monsieur Rothenbühler, si vous avez vraiment été un jour un vrai journaliste, il va falloir maintenant le démontrer.
Et si vous voulez le démontrer, il va vous falloir vous mettre à travailler vraiment en journaliste, à commencer par vérifier vos infos avant de les balancer comme un grand.
C'est trop facile d'affirmer, de répéter ce que la pensée unique d'un groupe serine à années faites et que tout le monde reprend en chœur.
Retroussez donc vos manches et allez faire votre boulot d'investigation: allez vraiment creuser comme ceux du Watergate et sortez nous des FAITS et pas de la propagande.
Et si vraiment vous voulez nous convaincre, venez avec autre chose que du bla-bla de perroquet répétant du non-vérifié à la source.
Et si vraiment ce sont mes sources qui sont mauvaises, je n'en serai que plus content rétroactivement de ne pas avoir eu pour Conseiller fédéral un félon de la collégialité.
Pour votre gouverne, à part voter et élire, je ne fait pas de politique.
...Et si vraiment vous avez voulu faire de l'humour avec M. Blocher comme "éthicien", alors pardonnez mon ton outré et continuez dans cette voie avec par exemple Mme Thatcher comme enseignante de la paix pour avoir envoyé des jeunes à la mort (et pour tuer d'autres pauvres militaires qui n'en pouvaient rien eux non plus) en déclarant la guerre à l'Argentine.
M.Reagan comme instit chez Médecins sans Frontières pour son démantèlement systématique du peu de sécurité sociale dans son pauvre pays (Ah non, il est mort. C'est pas grave, M.Blocher aussi, il est "mort" -politiquement s'entend, bien sûr-).
Tiens, il pourrait aussi y avoir notre bon voisin, M.N.S. qui pourrait enseigner... Stop, qui pourrait devenir Président-Directeur-Général à vie de l'Organisation Internationale du Travail ("Travailler moins et gagner plus..." ou l'inverse, je sais plus trop bien, il a tout dit et son contraire). Il pourrait même enseigner la liberté d'expression auprès de nos journalistes. Zut! C'est pas de chance, il le fait déjà dans son pays.

Donc voilà, quelques petites pistes, quelques petites idées...
Oh, mais on peut en trouver d'autres. Je sais pas...le Président de l'Iran pourrait venir chez nous de temps en temps prêcher... pardon enseigner l'œcuménisme par exemple.
Non, quel con! Il l'a déjà fait y a pas longtemps et ça a pas trop marché. Il me semble que presque tous les élèves se sont tirés avant la fin de la leçon. C'était pas à l'ONU ou un truc comme ça? Ouhais, je crois bien. Non, mais faut être sûr hein. Passeque si on dit n'importe quoi, on est mal barrés! Crédibilité de la Presse, éthique du journaliste et tout et tout. (Eh! J'ai pas fait exprès, mais c'est marrant, mais on parlait justement d'éthique pour M. Blocher, et maintenant c'est le même mot pour un journaliste. Ya de ces coïncidences, c'est vraiment marrant!)
Bon vous vérifierez donc pour ce Monsieur, qu'on soit bien sûrs.
Après, je sais pas, ya plein de monde. On pourrait trouver quelque chose pour Kim Jong-Il, Castro peut-être. Des gars biens quand même. Non mais.
Vous avez une toute petite idée des qualités d'entrepreneur, de meneur, de chef qu'il faut pour faire aboutir la production d'une bombe atomique?
C'est dément! Je pense même qu'il faut avoir encore plus d'éthique que M. Blocher pour y arriver.
Enfin, c'est mon avis.
Bon, je vais relire votre article encore une fois: je dois bien le trouver ce 2ème ou 3ème degré!
A bon entendeur!

Écrit par : Azook | 27/06/2009

Les commentaires sont fermés.