13/07/2009 09:10 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (3)

Femmes voilées

 

 

Lundi

Villes invivables

Régulièrement, on lit ces hit-parades des grandes villes où il fait bon vivre. Souvent, on trouve Genève dans les premiers rangs. Malheureusement, on trouve Genève aussi dans la liste des villes les plus chères du monde. Et on oublie toujours de faire le lien : A Genève, Londres, Tokyo, Zurich et les autres  grandes villes, il fait seulement bon vivre si vous êtes riches ou si vous avez eu la chance de trouver un appartement.  La classe moyenne, elle  peut seulement  travailler (le mieux possible) dans ces villes, elle est obligée d’aller « plus ou moins bien » vivre ailleurs. Avec l’arrivée de centaines de nouveaux cadres étrangers dans la région lémanique, Genève et Lausanne deviennent de plus en plus des villes invivables, tout simplement par manque d’appartements.       

 

Mardi

Mamans violentes

On parle beaucoup de la violence des jeunes. Mais avez-vous déjà assisté à un match de foot d’enfants et observé l’extrême violence des papas – et des mamans ! – au bord du terrain. Il y a des arbitres qui ont renoncé à siffler des matchs de juniors de peur de subir les agressions de parents. Dernier exemple en date : à Dielsdorf, dans le canton de Zurich, lors d’un tournoi de foot de filles de 10 ans, quelques mamans de l’équipe perdante voulaient obliger les deux buteuses de l’équipe gagnante de baisser leurs culottes pour vérifier si elles étaient bien des filles et pas des garcons ! Les mamans de l’équipe gagnante devaient les empêcher de pénétrer de force dans les douches des petites.

 

Mercredi

Saucisses cramées

Athletissima est un évènement incroyable, je n’aimerais pas rater ce rendez-vous des meilleurs  athlètes du monde. Même la pluie a ajouté au spectacle. Mais la manifestation reste malheureusement une catastrophe du point de vue gastronomique : il n’y a que des stand de saucisses â rôtir qui ont deux défauts majeurs : on doit faire la queue beaucoup trop longtemps et les saucisses sont tellement cramées, parce que rôtis sur le feu ouvert (faute grave pour tout boucher qui se respecte) qu’on doit craindre pour sa santé, rien qu’en les voyants de loin.

 

Jeudi

Le voile de ces dames

Cette fois, personne n’a crié au scandale : quand Micheline Calmy-Rey mettait un voile pour rencontrer le chef de l’Etat iranien, tout le monde a hurlé « soumission de la femme ! ». Quand les épouses des huit chefs d’Etat les plus puissants du monde se coiffent d’un voile pour rencontrer le chef de l’Etat du Vatican, tout le monde trouve cela normal. Ca va pas la tête, mesdames, vous êtes des femmes libres, pas besoin de vous voiler pour rencontrer le pape ! Moins grave, mais remarquable quand même: il y a des présidents qui peuvent se promener en pantalon et chemise à manches courtes sans être ridicules : Imaginez Sarkozy ou Berlusconi habillés comme Barak Obama devant les caméras de la presse mondiale dans les rues d’Aquila. Impossible. Le président américain dégage une élégance naturelle en toute circonstance. Comme sa femme Michelle d’ailleurs : quelle autre épouse de président aurait pu mettre une robe toute jaune sans attirer les critiques ? Quand c’est Michelle, la couleur jaune devient « la » tendance de l’été. Mais elle aussi a mis le voile devant le pape. La honte.

 

Vendredi

Il existe beaucoup de théories sur la candidature de Christian Lüscher pour le Conseil fédéral. Las mienne est simple : Fulvio Pelli a demandé au « poids-plume » de se porter candidat (si,si, il l’a fait, je le sais de source sûre) et derrière les coulisses il soutient à fond le beau gosse parce qu’il sait pertinemment que le Genevois n’a aucune chance de passer  cette fois. Une candidature Lüscher renforce la candidature Pelli. Les vrais dangers pour Pelli s’appellent Broulis et Burkhalter. Devinez pourquoi Pelli ne « roule » ni pour l’un ni pour l’autre…Pour Lüscher, la campagne est une bonne facon de se faire connaître outre Sarine. C’est de bonne guerre.

    

Commentaires

Je suis bien d'accord avec votre article sur le voile des femmes. Souvent celles qui vivent voilées dans des pays occidentaux se font critiquer, mais aller se soumettre à de tel exigence chez le Pape ou ailleurs c'est triste...

Écrit par : Pernette78 | 13/07/2009

Cher Monsieur Rothenbühler
vos commentaires prêtent à sourire - vous oubliez donc que dans l'église catholique les femmes devaient toujours se couvrir la tête et il n'y pas trop longtemps de cela (années 1950-1980 en Suisse comme en Europe) ainsi qu'il était interdit d'entrer dans une église avec des shorts (pour les femmes) ou des manches courtes. Les femmes voilées me font de la peine mais malheureusement elles n'ont pas le choix (à moins de faire de la prison ou de se faire bastonner). Si les femmes de chefs politiques se mettent un "bout de tissus" avant de voir le pape, je pense que nous ne pouvons pas vraiment nous permettre des critiques à l'égard d'autres coutumes. Tant que la politique pliera l'échine devant les exigences soi-disant économiques, il n'y aura pas de progrès.
PS: pour les saucisses : mangez donc avant de voir une épreuve sportive.

Écrit par : cRUCHON | 16/07/2009

Vos propos sur le Dalaï-Lama sont affligeants... Lui, une pop-star ? C’est grotesque. Mais votre commentaire est encore un autre signe de votre inculture habituellement affichée. C'est juste de l'esbrouffe !
En effet, si vous considérez le considérez comme un chef spirituel, il représente les centaines de millions de Bouddhistes de par le monde. La Suisse, lorsque le Pape vient en visite, le reçoit comme un chef d'Etat. Mais il ne représente pas plus de fidèles que le Dalaï-Lama.
Si vous le considérez comme un chef politique, il représente le Tibet en exil, et par vos propos imbéciles vous affichez votre ignorance de ce qu’il représente et votre mépris du droit des Tibétains à choisir leur destin et vous apporter de l'eau au moulin de ceux qui baissent leur culotte devant les Chinois.
Les Chinois aboient, les Suisses se couchent...

Écrit par : Ashtamir | 06/08/2009

Les commentaires sont fermés.