05/10/2009 09:54 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (2)

Horreur à Saignelégier

 

Lundi

Lausanne bouge

C’est la semaine du renouveau culturel et sportif de Lausanne. Cette fois, tout s’est décidé à la fois : la ville aura un nouveau stade de foot, un bassin olympique et un nouveau musée des beaux-arts dans les anciens dépôts de locomotive. Et un nouveau directeur de la cinémathèque, Frédéric Maire, qui lui aussi voit grand : il aimerait faire de cette institution une sorte de « maison du cinéma » qui attire les foules. Saluons ce nouveau dynamisme de Lausanne. Et espérons que ça dure…

 

Mardi

Des millions en l’air

Guy Laliberté, le fondateur canadien du Cirque du Soleil s’est payé le ticket de voyage le plus cher au monde : il a  payé  35 millions de dollars pour un aller retour dans l’espace  avec arrimage à la station spatiale internationale pendant quelques jours. Celui qui fut un modeste artiste de rue est devenu milliardaire grâce au succès de son cirque qui offre des spectacles d’une grande poésie.  Si un mec dépense 35 millions pour réaliser un rêve de gamin, en cette période de crise ou des pères de famille ne savent plus comment nouer les deux bouts, je n’ai plus aucune envie d’aller voir le spectacle qui a fait sa fortune.  Pour moi, il peut rester dans l’espace.          

 

Mercredi

Horreur à Saignelégier

D’abord, je croyais à une farce. Un architecte biennois (de 80 ans) veut construire un grand hôtel quatre étoiles près de Saignelégier, un projet devisé à 21 millions qui prévoit la création de 80 chambres  sur un terrain de 14 000 m2. La maquette du futur grand-hôtel rappelle furieusement les horreurs architecturales des années septante, ces grands machins touristiques du style « Grande-Motte », énormes triangles en béton, clapiers à touristes inspirés des constructions monumentales des ères fascistes et bolchéviques. Bon, ne nous énervons pas, les Jurassiens ont su éviter d’autres horreurs (places d’armes et compagnie), ils sauront imposer un style sympa et campagnard à tout projet sérieux .      

 

Jeudi

Polanski, encore

Mon opinion sur l’affaire Polanski ? Je refuse les raccourcis du genre, « il a beau être un génie, cela reste un violeur d’enfant, donc, il doit être jugé, même trente ans après les actes ». Il y a plusieurs niveaux à considérer dans cette affaire, avec chaque fois quelques réserves. Un : oui, à l’époque des faits reprochés et avoués, Polanski aurait dû être jugé. Mais : craignant que la justice américaine (connue pour ses peines longues et inhumaines)  statue un exemple de sévérité à cause de sa célébrité, il a préféré fuir, ce que je comprends très bien.  Deux : difficile de comprendre pourquoi Polanski, avec les moyens dont il dispose, n’a pas réussi depuis à trouver un arrangement avec la justice américaine (qui  fonctionne comme un marché). Trois: les autorités Suisses auraient du éviter le scandale en informant discrètement la star des ennuis qui l’attendent. On a des services secrets et diplomatiques pour cela. Quand la Suisse a-t-elle arrêté et extradé un très grand criminel, genre tortionnaire ou dictateur ? Jamais. Quatre : Un Conseil fédéral qui s’exprime à plusieurs voix jette une image déplorable sur le fonctionnement de notre gouvernement. Cinq : je ne crains pas pour Polanski, il a les moyens de se payer les meilleurs avocats français et américains. Six: j’ai aussi un point de vue de père et je me demande. Quelle maman, quel papa laissera son enfant de treize ans s’amuser sans surveillance avec des comédiens et metteurs en scènes délurés dans une villa de star ? A ma connaissance, Jack Nicholson et Roman Polanski n’avaient pas vraiment le profil du gentil baby-sitter rassurant. S’il y a des coupables dans cette affaire, ils sont nombreux… Sept : last but not least, quand le monde culturel proteste contre la sévérité d’un acte de l’Etat, l’opinion publique se range – presque par réaction épidermique - plutôt du côté de l’Etat et de la répression.  Et huit : à la place de Frédéric Mitterrand, je n’aurais rien dit. Mais d’autant mieux agi en coulisse.  

 

Vendredi

Barrière du papet ?

Les artisans bouchers-charcutiers du canton de Vaud ont créé la première  journée du papet vaudois, aujourd’hui, ils distribuent gratuitement du papet dans leurs magasins. Le client achète les saucissons de son choix, le papet lui est offert, même pour quatre personnes.  L’action rencontre un succès fou. Voilà des artisans qui ont des idées de marketing ! Malheureusement, aucune boucherie de la ville de Lausanne ne participa à cette journée. Y  a-t-il un fossé du papet autour de Lausanne ? Non, simplement, il ne reste que très peu d’artisans charcutiers certifiés en ville, fabriquant leur propre saucisson. Vous voulez la recette du papet, tapez www.charcuterie-vaudoise.ch

Commentaires

Cher confrère,
Permettez moi de régir à votre mot du mercredi sur les "horreurs architecturales" des années soixante dix (A la Grande-Motte on ne dit pas septante) d'où certainement notre divergence d'opinion sur les clapiers à touristes et leurs origines bolcheviques ou fascistes, aussi peu reluisantes les unes que les autres.
Avez vous eu l'occasion de nous rendre visite, vous êtes vous seulement documenté sur l'origine et la symbolique de l'architecture de notre ville.
Pour ma part je peux me rendre de mon bureau à mon domicile à pied (environ 2,5 km), dans la verdure, sous les arbres sans traverser une rue ni voir ces clapiers que vous décriez.
Sans être chauvin, ayant séjourné ou vécu dans pas mal de villes en Europe (Même en suisse), je pense pouvoir défendre notre cité, (n'étant ni touriste ni lapin, encore moins fasciste ou bolchevique) pour y avoir trouvé une qualité de vie que beaucoup nous envient.
Allez, avouez que c'est plus facile de prendre comme référence une tête de turc dont beaucoup ont entendu parler sans la connaître et puis, cela donne l'impression qu'on a voyagé...
Cordialement et sans rancune
Bernard Pfaff
Dir de publication aux éditions camargues (à la grande motte bien entendu)

Écrit par : bernard pfaff | 07/10/2009

Hola et un immense merci pour votre super site web, il est super chouette à visiter et les posts sont fort enrichissant. Je suis pour ma part aussi entrain de mettre en ligne un site mais sur wordpress car celà est pratique de partager et de ralier les gens à une cause.

Écrit par : metro-barcelone.net | 11/01/2012

Les commentaires sont fermés.