24/11/2009 11:12 | Lien permanent | Commentaires (3)

Cher Alain Rebuffat

Cher Alain Rebuffat,

répondant à votre commentaire (au sujet de mon texte sur la Confrérie du Guillon) je vous dis: enfin un commentaire signé.... et poli. Je vous en remercie.

Oui, vous avez vu juste, je me permets d'effacer certains commentaires et de corriger des passages de textes qui contiennent des erreurs d'orthographe. 

Je fais de mon mieux pour respecter l'orthographe ... et la politesse dans mon blog.

Quand l'un ou l'autre vient à manquer, je corrige le plus vite possible.

Donc, je continuerai de virer de mon blog toute correspondance qui ne respecte pas les règles élémentaires de la politesse.    

En ce qui concerne les critiques et les avis différents, je suis assez connu pour mon amour du débat contradictoire qui n'épargne pas l'adversaire, mais uniquement sur le plan des arguments.

On peut se critiquer et exprimer son désaccord sans traiter l'autre d'imbécile. 

Avec mes meilleures salutations

Peter Rothenbühler     

Commentaires

Pour info, il ne s'agissait pas de fautesd'orthographe mais bien d'une erreur dans le nom de vos "amis".
De mauvaise foi en plus.

Et non, je ne signerai pas. Je n'en vois pas vraiment l'intérêt. Mais cela est inhérent au format d'un blog.

Écrit par : rur | 27/11/2009

Felicitations pour votre commentaire ce matin 8h à la radio romande. Enfin quelqu'un qui dit tout haut ce que beaucoup de monde pense tout bas.

Écrit par : bastien oberson | 01/12/2009

GAMARET CHER MONSIEUR ROTHENBUEHLER
AVEC UN G ET NON UN C
MEILLEURES SALUTATIONS

Écrit par : cRUCHON | 09/12/2009

Les commentaires sont fermés.