16/03/2010 11:04 Publié dans Le Journal (notes quotidiennes) | Lien permanent | Commentaires (16)

Enfermez Patrick Bussard, le scieur de croix!

CroixGruy[1].jpg 

 

Dialogue à la tronçonneuse 

J'éprouve le plus grand étonnement face aux réactions douces des médias, des responsables d'églises et des autorités civiles face aux gestes criminels de ce guide de montagne, Patrick Bussard, qui a scié et démoli des croix sur les montagnes fribourgeoises.

C'est un vandale. Et il doit être puni comme tel.

On croit rêver: parce qu'il s'est fait pincer par la police, le type donne une conférence de presse pour s'expliquer, et hopp, il se retrouve dans tous les journaux, avec des photos plutôt sympas et se fait décrire comme un homme très normal, d' "un calme olympien". Il explique qu'il ne sent aucune culpabilité et que ces gestes étaient pour lui le meilleur moyen pour engager un débat publique. Très bien, les médias font leur travail.

Mais on a quand même l'impression qu'en d'autres temps, le gars aurait été criminialisé (aussi par les médias) comme n'importe quel incendiaire ou individu dangereux. 

Mais comme la mode est à la critique des cathos, un scieur de croix, c'est assez tendance....

Le type a le culot de dire que ses gestes (criminels) étaient nécéssaires pour lancer un débat..... Un débat.... à la tronçonneuse....comme dans les films d'horreur ou les bagarres des loulous de bidonvilles: je te casse la gueule ou ta bagnole, et puis on se parlera.

Le comble, c'est que les gens d'église comme Nicolas Betticher, vicaire général du diocèse, entrent dans son jeu, comme s'il avait écrit une lettre de lecteur, Betticher se déclare prêt à "ouvrir le dialogue avec l'auteur de ces actes. S'il souhaite débattre, alors débattons.... mais qu'on ne commence pas par abattre des croix."

Ce guide illuminé ne mérite qu'un seul dialogue, c'est celui avec avec la justice et les géoliers. Il devrait passer à la case prison pour réfléchir aux lois, à la propriété et à ce qu'on appelle profanation de symboles religieux.

Si on ne réagit pas avec fermeté à ce gerne de conneries, on encourage toutes sortes de follos à agir de la même façon: 

Ils vont commettre des actes de vandalisme, avouer leur forfait, donner une conférence de presse et payer les quelques jours amende.

C'est toujours moins cher qu'une annonce dans un journal, et beaucoup plus efficace.

 

  

 

    

     

Commentaires

Je ne peux que souscrire à votre commentaire: la présence de croix peut poser problème, mais cela ne justifie pas l'acte du parfait individualiste qui, parce que cela dérange ces convictions, s'en va jouer au vandale et se croit investi d'une quelconque mission.

On a parfois l'impression que seule une justice œil pour œil, dent pour dent pourrait combattre ce genre d'incivilité: tu détruis le bien d'autrui, on te détruit un bien personnel. Dommage qu'on ne puisse appeler à la justice populaire en allant couper des arbres sur la propriété de cet individu.



Finalement l'acte de ce triste sire pourrait bien entraîner l'effet inverse: il y a des chances pour que des personnes bien intentionnées investissent dans des croix métalliques (prétextant le bien public par l'installation de paratonnerres), et du coup scellent la présence de ces croix de manière définitive.

Écrit par : C. Rerat | 17/03/2010

En tant que Français, j'ai moi aussi été stupéfait des réactions d'un certain nombre d'internautes suisses à ce forfait.

Il existe désormais une catégorie de gens qui estiment leur patrimoine national nul et non avenu. Pour eux, l'histoire, la tradition, la culture, l'héritage n'existent pas. Ils sont les premiers hommes venus au monde. Tout, autour d'eux, doit se plier à leurs caprices : la présence de croix au sommet des montagnes ne correspond pas à leurs opinions religieuses ? Ils se prétendent offensés ; cela justifie qu'on fasse disparaître ces "symboles de violence".

Mais d'où sont nés ces gens ? N'ont-ils pas un père, une mère ? N'ont-ils pas reçu de leur part une éducation, un héritage culturel, qui ont fait d'eux ce qu'ils sont ? Sont-ils nés dans une Playstation ?

Vous remarquerez que, contrairement aux proclamations de laïcité de ces personnes, leur démarche est tout à fait comparable à celle des musulmans militants : un dessin de presse représentant Mahomet les offense : c'est une raison suffisante pour le faire disparaître.

La Suisse est un petit pays ; et relativement récent. Comment peut-il espérer survivre s'il fait une croix sur son histoire ? On voit bien, actuellement, que tout le monde s'en donne à coeur joie sur son dos : les Etats-Unis, l'Union européenne, la France, l'Allemagne, Kadhafi...

Ces gens-là ont-ils tellement hâte de disparaître ? Tiennent-ils à accomplir le voeu de Kadhafi, et à voir la Suisse se dissoudre au sein des autres nations ? Cette volonté suicidaire se manifeste actuellement à travers tout l'Occident ; il est très inquiétant de la retrouver en Suisse, pays à la forte identité nationale ; et sous des termes aussi radicaux.

Écrit par : Robert Marchenoir | 17/03/2010

Félicitaions à M. Rothenbuhler et à M. Marchenoir pour leurs commentaires. Votre opinion est excellente,juste et bien ciblée. La Suisse court à sa perte si elle ne réagit
pas vigoureusement et se laisse entraînée dans une telle spirale dans laquelle elle fonce actuellement. Peut-être est-ce même déjà trop tard hélas.

Écrit par : Richard Falcon | 18/03/2010

Je trouve le commentaire de M. Rothenbühler sur ce sujet consternant et primaire

Ainsi en 2010, la seule réponse à la question de fond posée par M. Bussard est l’enfermement ? Je croyais les périodes sombres de l’Inquisition terminées, apparemment il flotte encore comme un parfum de nostalgie…

Sans approuver la méthode, assez radicale, j’en conviens, choisie par ce guide de montagne, je trouve la question qu’il nous pose par son acte très intéressante :

La présence de symboles religieux dans les espaces naturels et publiques est-elle souhaitable ?

Je ne puis m’empêcher de songer au récent débat sur les minarets et sur la décision du peuple suisse qui en a découlé. Le minaret est un symbole religieux, tout comme l’est la croix chrétienne. Devons-nous rejeter l’un et accepter l’autre ? Et si oui, au nom de quels principes fondamentaux ?

Certains me répondront que les croix était là avant les minarets, voir avant les guides (comme lu dans certains médias). Possible, mais cet ordre « d’apparition » est-il le seul élément à prendre en considération ?

Et la croix, que représente-elle au fond ? Un symbole d’amour comme le déclare les chrétiens ou un symbole de mort, froid et sinistre comme perçu par d’autres à la sensibilité non moins respectable ?

Mon modeste avis sur ce sujet est que finalement la liberté des uns prévaut sur celle des autres. En résumé, si j’ai foi en quelques croyances, je n’ai pas besoin d’en imposer le rappel permanent à mes semblables, et à plus forte raison dans une nature déjà tellement éprouvée par l’égo surdimensionné de l’espèce humaine.

Écrit par : Y. Randin | 19/03/2010

Imaginons un seul instant les commentaires de nos bien-pensants si Bussard avait scié une étoile de David ou un croissant musulman au lieu d'une croix. Scandale garanti au delà de nos frontières, réaction outrée de notre presse, de notre clergé, appels à la tolérance par nos moralisateurs habituels et récupération par nos politiques garantie !

Grâce à cet acte commis sournoisement et sans la moindre revendication spontanée (rappelons tout de même qu'il a fallu le démasquer d'abord pour qu'il se mette à expliquer les motifs misérables de son acte), Bussard passe maintenant pour un révolutionnaire engagé et pour un héros aux yeux du Suisse moyen autoflagellateur et honteux de son pays.

Décidement, y en a point comme nous !

Écrit par : Spörli | 19/03/2010

Bah, en voila un p'tit suisse sympa qu'a bien compris que catho a toujours et de tout temps rimé avec facho.

Longue vie aux idees de monsieur Nietzsche , l'antéchrist

Écrit par : jm | 19/03/2010

@Richard Falcon: la Suisse dispose d'un ensemble d'outils: initiative, referendum, ou simple liberté d'expression, qui permet à tout un chacun de faire entendre ses convictions. La tronçonneuse ne fait pas partie de ces outils.
La seule question de fond que cet acte pose, c'est la profondeur de la stupidité de m. Bussard. Il faut clairement dire non à cette manière de faire, tellement française, qui consiste à foutre le bordel et espérer que cela puisse ensuite conduire à un dialogue constructif.
M. Bussard n'a pas débattu, n'a pas essayé de convaincre, il a simplement dégainé sa tronçonneuse pour faire lui-même ce qu'il estime être sa justice.
Ne nous y trompons pas, c’est la tronçonneuse qui est bel et bien consternante et primaire, pas des avis exprimés de manière démocratique sur un blog.

Écrit par : M. Twain | 20/03/2010

Bonjour,
votre réaction ressemble plusà du fascime qu'à du raisonné.
Et l'on s'étonne que les jeunes veulent casser du bourgeois.
Quand je lis ces lignes horribles qui voudraient qu'on condamne plus fort un scieur de croix que tous les criminels qu'a produit ce symbole de mort et de destruction, j'en ai froid dans le dos.
Quelle justice à retirer de ce genre de prise de position qui ressemble à l'inquisition moyenâgeuse...
Evoluez un peu - le monde n'a opas de besoin de cet instrument de torture pour meix vivre.

Écrit par : Dorsaz | 21/03/2010

Je suis ravi de son initiative. Habitant le Calvados, je suis moi aussi excédé de voir partout, aux sommets des collines, aux intersections, dans des lieux PUBLICS ces croix religieuses... qui agressent mes convictions athées. Que les religions restent là où elles doivent rester, dans l'intimité de chacun, HALTE AU PROSELYTISME.
Comme disait Jean Yanne, heureusement que le christ n'est pas mort dans son lit, on aurait des lits de granit à tous les croisements !
Bonne journée à toutes et tous...

Écrit par : Pothier Bernard | 22/03/2010

Cher Mr Monsieur Rothenbühler,
tout d'abord Mr Bussard ne s'est pas fait "pincer" par les autorités vue qu'il a tout fait pour mettre celles ci sur sa piste!!!...(première "connerie" de votre part)...
ensuite quand vous parlez "d'individu dangereux", jusqu'à nouvel avis, personne n'a été blessé (physiquement) et il a agi dans ce sens!!!...
pour suivre...petite question: "pourquoi la mode est à la critique des catho????...vous vous êtes, ne serait ce qu'une seule fois, posé la question????...(ça m'étonnerait...trop bête pour avoir un regard qui dépasse le bout de votre nez dont je ne parlerai pas car hors sujet!!!)...
quand au culot de Mr Bussard, il faut que vous sachiez que dans une vie, il faut en aucun cas perdre de vue ses convictions et se idéaux!!!...(Jésus l'a fait mais il ne pouvait malheureusement pas savoir ce que en ferait les hommes!!!(de votre genre)...)
pour parler des "pseudo-dirigeant" de l'église(Betticher), ils ont en tout cas le mérite d'être un poil plus intelligent que vous,Mr Rothenbüler, car il accepte au moins le"DIALOGUE"...
pour finir mon petit poème, je vais vous rassurer...Mr Bussard ne risque pas de côtoyer la justice et geôliers(comme vous le préconisez) mais tout simplement ouvrir ce débat qu'il a souhaité et qui apparemment commence!!!...(mission accomplie!!!)...
et Vous...qu'avez vous accompli dans la votre???...
encore une info qui vous serait utile:
"si l'idée vous revenait d'écrire de grosses CONNERIES sur le net, prenez des cours intensifs(mais VRAIMENT intensifs) de français car c'est une vrai agression pour les yeux des lecteurs que voir cela!!!!

Nicolas Bussard

Écrit par : Nicolas | 25/03/2010

Cher Mr Monsieur Rothenbühler,
tout d'abord Mr Bussard ne s'est pas fait "pincer" par les autorités vue qu'il a tout fait pour mettre celles ci sur sa piste!!!...(première "connerie" de votre part)...
ensuite quand vous parlez "d'individu dangereux", jusqu'à nouvel avis, personne n'a été blessé (physiquement) et il a agi dans ce sens!!!...
pour suivre...petite question: "pourquoi la mode est à la critique des catho????...vous vous êtes, ne serait ce qu'une seule fois, posé la question????...(ça m'étonnerait...trop bête pour avoir un regard qui dépasse le bout de votre nez dont je ne parlerai pas car hors sujet!!!)...
quand au culot de Mr Bussard, il faut que vous sachiez que dans une vie, il faut en aucun cas perdre de vue ses convictions et se idéaux!!!...(Jésus l'a fait mais il ne pouvait malheureusement pas savoir ce que en ferait les hommes!!!(de votre genre)...)
pour parler des "pseudo-dirigeant" de l'église(Betticher), ils ont en tout cas le mérite d'être un poil plus intelligent que vous,Mr Rothenbüler, car il accepte au moins le"DIALOGUE"...
pour finir mon petit poème, je vais vous rassurer...Mr Bussard ne risque pas de côtoyer la justice et geôliers(comme vous le préconisez) mais tout simplement ouvrir ce débat qu'il a souhaité et qui apparemment commence!!!...(mission accomplie!!!)...
et Vous...qu'avez vous accompli dans la votre???...
encore une info qui vous serait utile:
"si l'idée vous revenait d'écrire de grosses CONNERIES sur le net, prenez des cours intensifs(mais VRAIMENT intensifs) de français car c'est une vrai agression pour les yeux des lecteurs que voir cela!!!!

Nicolas Bussard

Écrit par : Nicolas | 25/03/2010

Cher Mr Monsieur Rothenbühler,
tout d'abord Mr Bussard ne s'est pas fait "pincer" par les autorités vue qu'il a tout fait pour mettre celles ci sur sa piste!!!...(première "connerie" de votre part)...
ensuite quand vous parlez "d'individu dangereux", jusqu'à nouvel avis, personne n'a été blessé (physiquement) et il a agi dans ce sens!!!...
pour suivre...petite question: "pourquoi la mode est à la critique des catho????...vous vous êtes, ne serait ce qu'une seule fois, posé la question????...(ça m'étonnerait...trop bête pour avoir un regard qui dépasse le bout de votre nez dont je ne parlerai pas car hors sujet!!!)...
quand au culot de Mr Bussard, il faut que vous sachiez que dans une vie, il faut en aucun cas perdre de vue ses convictions et se idéaux!!!...(Jésus l'a fait mais il ne pouvait malheureusement pas savoir ce que en ferait les hommes!!!(de votre genre)...)
pour parler des "pseudo-dirigeant" de l'église(Betticher), ils ont en tout cas le mérite d'être un poil plus intelligent que vous,Mr Rothenbüler, car il accepte au moins le"DIALOGUE"...
pour finir mon petit poème, je vais vous rassurer...Mr Bussard ne risque pas de côtoyer la justice et geôliers(comme vous le préconisez) mais tout simplement ouvrir ce débat qu'il a souhaité et qui apparemment commence!!!...(mission accomplie!!!)...
et Vous...qu'avez vous accompli dans la votre???...
encore une info qui vous serait utile:
"si l'idée vous revenait d'écrire de grosses CONNERIES sur le net, prenez des cours intensifs(mais VRAIMENT intensifs) de français car c'est une vrai agression pour les yeux des lecteurs que voir cela!!!!

Nicolas Bussard

Écrit par : Nicolas | 25/03/2010

@Nicolas Bussard:

Que signifie votre charabia ? Franchement, il faut s'accrocher pour déchiffrer votre machin ! Vous êtes très fâché, n'est-ce pas ? Si vous n'êtes plus capable de tenir des propos cohérents quand vous êtes enragé, attendez un peu que la pression retombe et essayez ensuite de vous exprimer clairement. Calme, calme...

Et surtout, révisez votre propre orthographe, Monsieur, il vous reste beaucoup à apprendre (accords, majuscules, ponctuation, orthographe pure, tout y est...) et Monsieur Rothenbühler maîtrise cette langue bien mieux que vous !

PS: c'est aussi la rage qui vous pousse à publier vos âneries en trois exemplaires ?

Écrit par : Spörli | 25/03/2010

vous n'avez pas compris que la divinité de jésus est un mythe comme l'est le père noel pour maintenir la population dans la soumission à l'état. on devrait scier toutes les croix. le jour de la naissance du christ le 25 décembre correspond au solstice d'hiver et les paraboles sont des contes alchimique.Faut vraiment vous ouvrir les yeux avec vos théologie bidons. à bon entendeur salut

Bien cordialement,

Écrit par : patrice | 26/03/2010

enfin,une personne courageuse,en direct du jura,je souhaiterais que vous passiez par içi...je fournis les outils,des potes et un bon apéro

Écrit par : barbara | 28/03/2010

http://www.mapetition.ch/signature-petition.html

« Nous en avons assez de ces croix chrétiennes plantées sur nos montagnes"
SIGNEZ rapidement cette pétition pour faire pression auprès des autorités pour la suppression de ces croix qui envahissent nos montagnes. Faisons pression pour que l’état soit vraiment laïc, et qu’il fasse vraiment son travail. Nous en avons assez de ces croix chrétiennes plantées un peu partout sur nos montagnes

« Nous en avons assez de ces croix chrétiennes plantées un peu partout sur nos montagnes ». Alors que seulement 10% de la population mondiale est catholique, les 90% qui ne sont pas catholiques doivent se farcir ces croix qui ont envahit nos montagnes, chemins de promenade et autre bâtiments administratifs.

De plus, la majorité de ces croix ont été installées sans permis de construire et sont en totale contradiction avec les lois sur les constructions et l’aménagement du territoire. Mais il n’y a pas moyen de les faire enlever car le service cantonal des constructions ignore simplement les plaintes déposées contre ces croix illégales.

Ces croix chrétiennes qui sont en fait des représentations d’instruments de torture en usage il y a 2000 ans, sont un symbole néfaste pour l’éveil des consciences et le bien-être de l’humanité. Elles représentent la plus grande organisation criminelle de l’histoire de l’humanité et nous rappelle les millions de morts fait au nom de l’église et encore actuellement les milliers de victimes des prêtres pédophiles.

SIGNEZ rapidement cette pétition pour faire pression auprès des autorités pour la suppression de ces croix. Faisons pression pour que l’état soit vraiment laïc, et qu’il fasse vraiment son travail.

http://www.mapetition.ch/signature-petition.html

Écrit par : Chris | 30/03/2010

Les commentaires sont fermés.