25/05/2010 08:41 | Lien permanent | Commentaires (2)

Arrêtez la musique!

Pollution musicale

 On peut fermer les yeux, mais on ne peut pas fermer les oreilles: la musique y entre comme elle veut. Epargnez-nous l’arrosage permanent et omniprésent de musique. Surtout d’une musique de mauvais goût, jouée beaucoup trop fort. Le pire que j’aie vécu ces derniers temps, c’était la musique du Cirque Knie. Les numéros sont excellents, les chevaux, les clowns, les artistes, tous de première qualité. Mais j’aurais dû apporter des boules Quiès: du début à la fin, c’était boum, boum, boum et dzoing, dzoing, dzoing, toujours très fort, comme si on se trouvait dans une disco. La poésie a foutu le camp – à cause de la musique. (J’ai pensé avec nostalgie à la trompette de Gelsomina.) Et l’autre expérience, c’est un petit-déjeuner au restoroute de Bavois, avec son excellent buffet, sa vue splendide sur le paysage. Là aussi, c’était boum, boum, dzoing, dzoing. Affreux.

Commentaires

Récemment, je suis entré dans l'un des derniers endroits où l'on devrait pouvoir se réfugier dans le silence : une église, à Paris. Elle était sonorisée, comme un vulgaire restaurant. Bon, pas avec Shakira, quand même. Avec de la musique religieuse enregistrée. Mais j'ai tout de même écrit au curé.

Écrit par : Robert Marchenoir | 28/05/2010

D'accord avec vous ! C'est aussi devenu un problème récurrent dans de nombreux restaurants où le dialogue à table est simplement devenu impossible à cause du volume sonore du bruit qu'on essaye de nous faire passer pour de la musique. Un cas récent au Kai Zen à Lausanne où un serveur a refusé de baisser le volume du haut-parleur situé au dessus de ma tête sous prétexte que "ça fait partie du concept". Dommage pour eux !

Écrit par : Stéphane | 30/05/2010

Les commentaires sont fermés.