06/09/2010 10:08 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (0)

Fermez la porte

L’armée Suisse

 Bien fait pour l’UDC. Depuis bientôt quinze ans, c’est un ministre UDC qui doit diriger le Département militaire fédéral. Et ainsi porter à bout de bras la responsabilité du mythe que le parti affectionne tant: l’image d’une Suisse indépendante et neutre qui a la meilleure armée (de milice) du monde, qui est capable de défendre toute seule notre chère patrie. Et les budgets militaires fondent comme neige au soleil, les menaces disparaissent, le matériel vieillit, les hommes n’ont plus envie de servir. Pour le dire crûment: l’armée ne fait plus partie des priorités de notre société. Mais, au lieu d’envisager une réforme radicale (abolition, professionnalisation, etc.), tout le monde et les politiciens de tous bords montrent du doigt ce pauvre Ueli Maurer, qui ne sait plus quoi faire, lui non plus. C’est la débandade, sur tous les fronts. Que le dernier qui sort ferme la porte!

Les commentaires sont fermés.