27/09/2010 17:59 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (0)

Bernard Genoud

Bernard Genoud

 C’était un type très bien. Il a impressionné bien au-delà du cercle des catholiques. Par son esprit d’ouverture, sa simplicité de contact et sa façon de parler ouvertement de sa maladie. Maintenant, les journaux disent que «Bernard Genoud est dés-ormais auprès de Dieu qu’il a tant cherché, aimé et prié». Ah bon? Je savais qu’un évêque avait une place réservée dans la crypte de la cathédrale. Mais une place auprès de Dieu? Pas si sûr que ça. A moins que ce ne soit la main de Dieu elle-même qui a dirigé la plume des journalistes qui osent affirmer ce genre de chose.

Les commentaires sont fermés.