06/12/2010 08:41 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (1)

Expulser le peuple?

Expulser le peuple

 Décidément, les journalistes de ce pays sont incorrigibles (avec quelques rares exceptions). Un jour après que le peuple suisse a dit oui à une majorité de 53% des voix à l’initiative de l’UDC pour le renvoi des étrangers criminels, le commentaire qui domine les médias – et surtout les émissions de notre radio nationale, c’est: les électeurs ont été séduits, manipulés, ils n’ont pas compris, ils ont été victimes d’une campagne de publicité démagogique, payée par un parti xénophobe et antidémocratique. En bref, la majorité du peuple est une bande de nases. Peu de véritable interrogations sur les vraies raisons du oui, par exemple sur une réalité sociale qui angoisse une majorité. Pour faire plaisir aux médias, il faudrait peut-être expulser le peuple! Enfin, pas tout le peuple, juste la majorité.

Commentaires

Cher Monsieur,
Je n'ai pas voté en faveur de l'initiative du l'UDC, mais je souscris entièrement à votre analyse. Certains - la majorité- des journalistes, notamment lors d'une émission TV aussi rouge que sa présentatrice, prennent vraiment les électeurs pour des débiles incapables de discernement! Ce fut déjà le cas lors de la votation sur les minarets. Si l'UDC gagne avant tout, c'est aussi par l'agacement que provoquent des décisions comme l'interdiction de tenir ses assises à l'Uni de Lausanne par exemple, ou encore parce que la presse en général,ne condamne pas -assez fermement- les débordements -en criant au fasciste- de certains casseurs du genre "Blackblok" lors de rencontres internationales. Par contre, certaine médias ou journalistes s'empressent de crier haro sur le baudet dès qu'un groupe de casseurs aux crânes rasés tente de s'opposer à des manifestation de la gauche. .
Ce sont, en partie, ces journalistes et ces médias la qui font le lit de
l'UDC. Et qui vont alimenter le courant des électeurs UDC lors des prochaines élection Fédérales!

Écrit par : Michel Cattin | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.