06/12/2010 08:42 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (0)

Les esclaves des rues

Les esclaves

 Je ne peux m’empêcher de crier au scandale: j’ai le cœur serré quand je vois ces femmes et jeunes filles roms assises par terre, dans la neige, sur le Grand-Pont de Lausanne et en d’autres endroits exposés au vent et au froid et tendre la main pour mendier. On peut avoir des raisons de leur permettre de mendier. Mais ne voit-on pas que ces femmes et ces filles ne sortiraient jamais par ce temps si elles n’étaient pas obligées, par une bande de mecs lâches, à faire ce travail par – 3 degrés? Juste parce que pendant le marché de Noël ces esclaves rapportent un maximum? On nous montre des documentaires à la télé sur le travail des enfants en Colombie, mais on n’a qu’à sortir en ville pour rencontrer les esclaves de chez nous! Et personne ne dit ou ne fait rien!

Les commentaires sont fermés.