10/01/2011 11:16 | Lien permanent | Commentaires (2)

Les Swiss Awards- un camouflet aux Romands

Les Swisstoto Awards

est-ce par masochisme que la télévision suisse romande diffuse encore les Swiss Awards, cette soirée de gala de la télé alémanique qui élit les "Suisses de l'année" et devient de plus en plus un évènement purement zurichois?

Depuis huit ans, aucun Romand n'a été nommé Suisse de l'année, le lauréat de l'année passée, le docteur René Prêtre (jurassien d'origine), vit et travaille à Zurich.   

Le jury de nomination de 16 personnes est composé de 13 Alémaniques, deux Tessinois et une Romande (d'alibi).

Les nominés sont presqu'exclusivement des Alémaniques, cette année Patrick Aebischer, le président de l'EPFL a été le seul Romand (assez) connu parmi les nominés, mais avec des chances nulles d'être élu, puisque le grand public alémanique ne sait pas qui il est.

Le show a été présenté en Schwyzertütsch, alors qu'il avait été décidé, lors du lancement de cette opération "suisse" qu'elle se fera en Hochdeutsch. La télé romande a eu droit à commenter l'évènement en "off".

Les musiciens engagés étaient exclusivement alémaniques.

Les Suisses de l'année 2010 s'appellent soeur Marianne Kaufmann et Dr. Rolf Maibach, deux humanitaires travaillant pour l'hôpital Dr. Schweitzer, totalement inconnus, mais "lancés"  par les médias zurichois l'année passée.

La télévision zurichoise a d'emblée exclu en 2002 que l'évènement pourrait tourner dans les trois partie linguistiques du pays comme le font l'élection de Miss Suisse et de Mister Suisse.

Ils disaient qu'il était impossible de faire voyager le décor qui était "fait" pour le Hallenstadion, mais ils ont triché: une année plus tard, l'évènement à du être déplacé à Bâle pour raison de rénovation du Hallenstadion. Et ça s'est très bien passé.

La SRR a enlevé de son logo le terme "Idée Suisse", elle a bien fait, Les Swiss Awards devaient être suisses au départ, le gala est devenu exclusivement zurichois.

Il serait plus honnête d'appeler les Swiss Awards les "Zurich Awards".

Je reviens à ma question du début: pourquoi la télévision romande continue-t-elle de diffuser un évènement qui est, dans son essence, un énorme camouflet à la minorité romande? Est-ce du masochisme?

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

Commentaires

Réagissons tout de suite et commençons par proposer quelques noms de personnes qui pourraient être distinguées l'an prochain. Par exemple : Christine Bussat , Jean-René Germanier , Nicole Niquille , Dimitri , Alexandre Jollien .

Écrit par : Zufferey de Cratogne | 13/01/2011

Ca fait pas mal de Valaisans, c'est les autres cantons qui vont se plaindre !

Écrit par : Stéphane | 14/01/2011

Les commentaires sont fermés.