15/03/2011 12:07 Publié dans Chronique Le Matin Dimanche | Lien permanent | Commentaires (0)

Chère Marine Le Pen

Chère Marien Le Pen,

Notre pays vous inspire. Vous admirez notre système politique et surtout notre attachement à la souveraineté, nous réglons mieux nos problèmes d’immigration, la France a beaucoup de leçons à recevoir de la Suisse bref, pour vous, nous sommes un exemple.

A voir les photos qui soulignent vos propos dans l’Illustré, on se demanderait presque comment cette jolie et sympathique blonde qui porte un bijou africain (!) au cou, peut passer pour une vilaine, méchante, dangereuse leader de l’extrême droite chez elle?

Mais attention, ne vous réjouissez pas trop tôt. Pour comprendre la Suisse, et surtout ses médias, vous devez savoir que les Suisses sont aussi un modèle de masochisme. Nous aimons les flatteries seulement quand elles viennent de la part de gens que nous détestons. Parce que nous imaginons trop volontiers que les gens bien nous détestent.

C’est le cas après chaque victoire de l’UDC: nous pensons que toute l’Europe nous en veut à mort. Alors que ce n’est pas du tout le cas. Le monde entier, gauche et droite confondus, admire la politique suisse. Mais ça nous gêne. Parce que nous ne nous plaisons pas en nous regardant dans le miroir. Nous préférons les miroirs déformants, nous acceptons juste d’être admirés par des gens comme vous. Plaisir de masos, vous comprenez?

Cordialement Peter Rothenbühler

Les commentaires sont fermés.