01/04/2011 14:55 Publié dans Chronique Le Matin Dimanche | Lien permanent | Commentaires (0)

Cher Johnny Hallyday

Cher Johnny Hallyday,

Et si vous étiez Jésus? On dit qu’une star devient mythe quand elle meurt jeune (Marilyn, James Dean). Mais on peut faire mieux: d’abord mourir (un peu), puis ressusciter. Comme lui, comme vous. Et ça, juste avant Pâques. On doit remplacer les lapins de Pâques par des Johnny en chocolat et dire bravo à votre management! La mise en scène est réussie, elle rappelle furieusement l’autre ressuscité, à qui vous ressemblez toujours plus, d’ailleurs.

Les nouvelles photos montrent un homme qu’on croit avoir croisé à l’école du dimanche déjà. Eh oui, sur le CD, Johnny aux bras écartés, avec cette croix tatouée sur la poitrine, il y a quelque chose du Golgotha dans cette image. Et ça marche, ça plaît, ça atteint sa cible: la France va mal, Sarko, Le Pen et DSK, tous des nuls… la nation déprime. Qui sortira les Français de leur état de léthargie collective, ne serait-ce que pour quelques heures? La seule idole de la nation, Johnny. Avec lui, nous ne serons plus «Jamais seul» (titre de votre CD). Johnny nous sauve de la déprime.

Regardez la prière collective organisée par les médias français. Tous à genoux, sur le tapis, à vous écouter religieusement raconter votre chemin de croix, la trahison des Judas, la résurrection, votre madone adorée et d’autres choses profondes. Le coup est réussi, tellement bien réussi qu’à mon tour, devant tant de génie de marketing, je ne peux que dire: messie, euh, merci Johnny. Amen.

Cordialement, Peter Rothenbühler

Les commentaires sont fermés.