01/04/2011 14:54 Publié dans A propos de tout (ma chronique dans Le matin) | Lien permanent | Commentaires (1)

Jean-Daniel Gerber

Départ d’un grand

 Les trains qui partent à l’heure et ne déraillent pas ne font pas les gros titres. Ainsi, l’annonce que M. Jean-Daniel Gerber, directeur du SECO, ancien chef de l’Office fédéral des migrations, ancien directeur exécutif auprès du Groupe de la Banque mondiale, partira à la retraite fin mars, n’émeut pas les foules. Je parie que 80% des lecteurs ne savent pas qui est M. Gerber, alors qu’il a été responsable pendant des années de quelques-uns des problèmes les plus épineux de la Confédération: les réfugiés, la politique économique, le marché du travail, etc. C’est que M. Gerber a été excellent dans tout ce qu’il a touché. Cet homme de grande culture, respecté par tous, est resté modeste dans le contact quotidien avec les citoyens. Jamais l’objet d’un scandale, ses prises de position étaient pourtant souvent très courageuses, mais aussi fondées. Il partira sans faire de bruit. Nous ne pouvons que le remercier.

Commentaires

Cher Monsieur,

Votre commentaire sur Jean Ziegler est excellent. Pourquoi n'avez-vous pas proposé de le parachuté (avec un parachute) ainsi que M. Poncet au-dessus de la Libye ? Ne pourriez-vous pas incérer l'article dans le journal "La Liberté" sous votre nom ou éventuellement le mien ?

Meilleures salutations

Écrit par : Kilchoer Conrad | 03/04/2011

Les commentaires sont fermés.