22/06/2011

La mode de Calmy-Rey

Les fringues de Calmy-Rey

 La petite polémique lancée ici au sujet du look de notre présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey, connaît des suites: le Blick s’est posé des questions jeudi, Le Temps les a reprises vendredi: la présidente n’a-t-elle pas assez de fringues? (Elle met plusieurs jours de suite les mêmes costumes très voyants.) Et: serait-elle mal conseillée? Il faut dire qu’en matière de mode nous sommes plus sévères avec les femmes. Une politicienne qui porterait toujours la même cravate ornée d’un chat se ferait maltraiter par les médias, c’est sûr. Mais enfin, une présidente, c’est autre chose qu’un syndic de Lausanne. Elle rencontre les grands de ce monde, elle est notre carte de visite. Donc, si elle décide de porter la même veste verte sur des pantalons bleus à l’ouverture d’une exposition d’art à Bâle et le lendemain pour rencontrer M. Poutine à Genève, en changeant seulement de T-shirt, c’est juste mauvais pour l’image de notre pays. Ce n’est pas un manque de fringues, mais un manque de goût, et de respect pour la fonction, et pour l’hôte de marque.

23/05/2011

Qui est la victime?

Qui est la victime?

 L’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York, les accusations portées contre lui, sont tellement énormes, tellement incroyables qu'en France, on évite la seule question rationelle qui compte: est-il coupable ou non? On a préféré parler de complot. Ou de gloser sur le choc des cultures: ici, la France tolérante, libertine, catholique, où les politiciens sont un peu olé olé et où les médias ferment les yeux sur les écarts moraux de leurs dirigeants et - entendons-nous, sans le dire - DSK aurait échappé à la justice..... Là, une Amérique protestante, puritaine, moralisatrice, sans pitié, sans tolérance, qui condamne l’adultère de ses leaders. Et une justice sans pitié qui traque, humilie, met au pilori, expose les prévenus à la meute des reporters.

Mais le seul et véritable choc des cultures qui intéresse dans cette affaiere, c'est celui entre deux individus: un homme blanc, juif, très puissant, très riche et libertin qui s’en prend à une immigrée africaine, noire, musulmane, effacée, pauvre, exemplaire au travail.

On préférerait tant, en France, croire que ce soit Strauss-Kahn la victime. Le contraire serait une catastrophe. C'est pourquoi les avocats de Strauss-Kahn feront tout pour transformerune une victime en coupable. Et ainsi la violer une seconde fois.

 

04/05/2011

Littérature romande

Littérature romande

 Petite question qui me vient à l’esprit en pensant au Salon du livre «international». Pourquoi, dans les listes des romans les mieux vendus en Allemagne, trouve-t-on régulièrement des auteurs suisses comme, actuellement, Martin Suter, Melinda Nadj Abonji et Alex Capus? Et pourquoi, depuis la mort de Chessex, ne trouve-t-on jamais un auteur romand (vivant) dans les meilleures ventes en France? Il y a sûrement beaucoup de réponses à donner, des tendres et des moins tendres. Disons que Capus, Suter et Nadj écrivent d’excellents romans qui vous prennent aux tripes et que vous avez envie de recommander immédiatement à des amis.

Kate et son mascara

//]]>